samedi 5 janvier 2013

Retour sur la découverte des Hautes Laurentides, du trappage et du traineau à chiens


Nous sommes partis pour découvrir une petite partie du Québec Les hautes Laurentides et pratiquer le traineau à chiens.

Certains d'entre vous ont certainement regardé dernierement "Le dernier trappeur", film de Nicolas Vannier qui raconte précisément la vie d'un trappeur se déplaçant notamment en traineau à chiens. 

Il existe encore des trappeurs et nous avons pu passer une semaine avec eux. Sur Nominingue, ils sont encore 4 à exercer cette activité qui se transmet de père à fils ou de père à fille...

Contrairement au film, le trappage est aujourd"hui une activité secondaire et ne permet pas de vivre. Ceux qui l'exercent, travaillent à coté et gardent une journée par semaine voir toutes les deux semaines pour aller sur le territoire. 

Ces territoires sont encore attribués comme dans l'ancien temps, ils ne sont pas propriètaires de ces terres. Certains sont d'ailleurs à la Courronne d'Angeleterre... 

Ils exercent le trappage, c'est à dire à placer des pièges pour permettre une régulation de la faune et de certains espèces, se déplacer dans les forêts pour observer la flore.  On utilise souvent l'expression: "préserver un Eco système", comme le nomme ironiquement "Norman le trappeur" dans le film...

Pour nous, le trappage avait une connatation négative mais c'était surtout par méconnaissance du rôle que ces trappeurs continuent à jouer sur certains territoires.

Nous avons beaucoup appris avec Karine, trappeur et garde chasse. Elle nous a aussi fait découvrir le traineau à chiens et la relation qu'elle entretenait avec ces chiens. La relation que nous avons lié avec les chiens de notre attelage reste aussi un beau souvenir.

Je vous laisse découvrir cles paysages des hautes Laurentides au Québec..  






Enregistrer un commentaire