mercredi 29 octobre 2014

Comment passer progressivement d'une méthode du face à face à un apprentissage 2.0 ?




Les approches 2.0 ont la côte dans le monde de la formation. 

Le "E-Learning", est couramment présenté comme une nouvelle forme de pédagogie 2.0 ou alors comme la solution aux récurrentes problématiques que peuvent rencontrer le système éducatif et les professionnels de la formation professionnelle.

Rappelons que le E-learning est défini par l'Union Européenne comme "l'utilisation des nouvelles technologies multimédias et de l'internet, pour améliorer la qualité de l'apprentissage en facilitant l'accès à des ressources et des services, ainsi que des échanges et de la collaboration à distance".

Le E-learning constitue bien un ensemble plus large, associant des outils et des services, dont l'objectif est d'améliorer les méthodes d'enseignement pour les professionnels de la formation et de faciliter l'apprentissage pour les apprenants en favorisant l'échange et la collaboration à distance.

La définition du E-learning modifie le rôle du formateur et la conception même des dispositifs de formation. Car, il s'agit bien pour les formateurs de construire de nouvelles modalités d'apprentissage, associant des mécanismes d'échange et de collaboration à distance, pour permettre aux apprenants de construire leur savoir. Oui nous parlons bien "de mettre à la disposition des apprenants... des occasions d'apprendre"(Dixit Professeur Marcel Lebrun).

En disant cela, dans le monde de la formation professionnelle et plus particulièrement en formation continue, ce mode d'apprentissage, qu'il soit associé ou non à des outils numériques existe et les formateurs exerçant sur des thèmes comme le leadership, le management, la communication travaillent régulièrement avec des outils favorisant l'échange entre les apprenants et, entre le formateur et les apprenants. La complexité pour eux est aujourd'hui de faire évoluer toute cette pédagogie en employant de nouveaux outils numériques et de construire la pédagogie avec de nouveaux paramètres "d'espaces et de temps". 


Nombreux sont les formateurs qui ont expérimenté le "E learning", c'est à dire qu'ils ont transféré leurs modules sur des plateformes. Ils ont dispensé leur cours "à distance", tel qu'il existait "en face à face", en présentant par exemple un "powerpoint" en mode "synchrone" sans pouvoir exploiter ce qui faisait la richesse même de leur interaction  avec les apprenants, à savoir construire une certaine complicité avec eux, construire en fin de compte une relation de confiance.

Et tout ceci n'est pas si simple quand le formateur n'est pas dans la salle avec les apprenants, qu'il échange avec eux à travers un ordinateur, une tablette ou un smartphone.. alors que la matière première d'une formation est basée sur la relation avec l'apprenant et le fait de "mettre à disposition les conditions d'apprendre".

Aussi comment pouvons-nous accompagner les structures et le formateur dans l'utilisation progressive du E-learning dans ses séances ?

Commençons par l'objectif mené... Est-ce de transférer le format "face à face" directement en format numérique?

Pas forcément dans sa globalité...

Marcel Lebrun, Docteur en Sciences, et professeur en technologies de l’éducation de l’UCL (Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, Belgique) explique : 

"Dis-moi comment tu conçois le cours et je te dirai comment tes étudiants apprennent." 

Oui et dans un environnement où les formateurs sont aussi des "consommateurs du digital", il est possible d'ajouter ...

"Dis-moi comment tu utilises le numérique et je te dirai comment concevoir ton cours."



Au-delà du contenu traditionnel du cours, l'objectif principal de la formation est de se mettre au service des apprenants pour qu'ils co-construisent avec le formateur leur propre savoir et de les guider vers la conceptualisation, vers la compréhension de leur savoir. Le rôle du formateur est plus complexe mais plus valorisant...

Pour commencer, construire une formation en employant des solutions E-learning, signifie aussi pour les formateurs d'avoir suivi eux-mêmes une telle formation ! Pour le formateur, il s'agit aussi de s'acculturer avec ce nouvel univers qui conditionne le dispositif de formation.

Ensuite, pour les plus aguerris aux outils numériques, il s'agit de savoir comment adapter ce qu'ils connaissent pour reconstruire leur intervention avec de nouveaux outils.

Enfin le module de formation n'est plus un produit, il devient un processus...

Voici un film dédié aux formateurs 2.0


 

A bientôt!
Séverine CHARLON







Enregistrer un commentaire